Sauvons FNAC-Darty, pas ses milliardaires !

PAS AVEC NOTRE ARGENT

Interpellez Bruno Le Maire,

Ministre de l’Économie et des Finances

Premier groupe à avoir été sauvé par l’État, FNAC-Darty bénéficie d'une garantie de l’État de 350 millions €.

Lorsque l’État engage sa garantie, l’argent, le vrai qui en bout de chaîne sert de caution, c’est le nôtre, celui de nos assurances vie, nos comptes courants, nos livrets et les maisons mêmes où nous habitons qui sont les grandes réserves de richesse de la France.

Or les grands actionnaires de du groupe FNAC-Darty sont des milliardaires aux pratiques aggressives parmi lesquels :

  • Le milliardaire tchèque Daniel Kretinsky, fortune estimée à 2,5 milliards€. Daniel Kretinsky est spécialisé dans les raids. Un raid contre le groupe Casino en redressement, un raid contre le journal Le Monde, un raid contre le groupe Allemand Metro, au travers duquel il est le 1er actionnaire de FNAC-Darty. Daniel Kretinsky a été épinglé pour exil fiscal à la fois dans les panama papers et les paradise papers… 
  • La famille allemande Schmidt-Ruthenbeck dont la fortune est aussi estimée à 2,5 milliards d’euros.
  • La SFAM, courtier en assurance qui a été condamné pour pratiques trompeuses, utilisant la FNAC pour pousser agressivement ses assurances. Derrière la SFAM nous trouvons le Groupe Edmond de Rothschild détenu par Benjamin, lui aussi milliardaire et Ardian, société de capital-risque de Dominique Sénéquier qui gère 165 milliards d’actifs, et lui appartient.

Ces milliardaires détiennent des châteaux, des grands vins, des jets privés, des écuries de course, des yachts extraodinaires… 

Mais ils ne peuvent pas garantir eux-même le prêt dont leur entreprise a besoin ?

Nous devons tous empêcher ce gâchis criminel, ce détournement de la richesse publique envers des profiteurs de guerre.


Interpellez Bruno Le Maire

Monsieur le ministre, comment se fait-il que nous soyons incapables de distribuer un masque à quelques centimes à une infirmière exténuée, mais nous jetons 350 millions d’euros à ces milliardaires ?

Vous avez garanti 350 millions d’euros mais avez prévu une enveloppe de 300 milliards d’euros ! Combien d’autres allez-vous sauver ainsi ? Combien de nos milliards allez-vous engager pour éponger les pertes de ces gens sans jamais toucher à leurs milliards.

Expliquez-nous Monsieur Le Maire, pourquoi c’est notre argent qui doit garantir les pertes de ces milliardaires qui eux-mêmes ont eu des pratiques fiscales agressives pour au contraire ne jamais partager leurs profits quand ils en faisaient.

Expliquez-nous, à nous tous qui avons du mal à comprendre, quelle logique il y a derrière cette solidarité inversée où, le plus modeste paie pour le plus riche.

Dites-nous que cet argent ne saurait être mieux utilisé pour nos hôpitaux, nos PME, nos services publics, les plus démunis d’entre nous ?

C’est trop grave Monsieur Le Maire, vous ne pouvez pas faire cela avec notre argent.

PAS AVEC NOTRE ARGENT.

Nombre de signatures :

Heure Nom
Nous vous garantissons une totale confidentialité de vos données personnelles
Les données collectées sur ce formulaire feront l'objet d'un traitement informatique. Vos coordonnées sont enregistrées dans le but de valider votre signature, et vous tenir au courant des suites de cette action, et ne seront ni échangées avec des organismes tiers, ni commercialisées à votre insu

Erreur interne...

Observatoire International du Pouvoir d'Achat (OIPA)
Case postale - 1211 Genève 3 – Suisse / Contact mail : association.oipa@gmail.com